retour
ID’Actu

L’actualité des regroupements

Les regroupements sont largement engagés au sein du secteur, même si conjoncturellement ils peuvent prendre du retard dans leur élaboration. Ils s’opèrent selon deux modalités principales.

1.      La fusion d’opérateurs

Cette opération nécessite un accompagnement fort et structurant pour articuler une multiplicité de chantiers :

  • Définir une ambition et un projet commun,
  • Faire converger les systèmes d’information,
  • Elaborer une organisation qui prendra en compte les réalités et savoir-faire de chacun,
  • Elaborer de nouvelles pratiques sociales,
  • Respecter les étapes juridiques et opérationnelles,
  • Harmoniser les méthodes comptables,
  • Adapter les processus opérationnels adaptés, ….

Autant de chantiers qu’il convient d’articuler dans leur cohérence et leur temporalité. L’écoute et l’implication des collaborateurs, la communication en continu, la mobilisation du management opérationnel pour porter ces projets constituent des points déterminants de la conduite du changement.

Ces opérations peuvent concerner des organismes de taille et de situation similairess ou des organismes de taille et de situation contrastée. Dans les deux cas, l’acuité des chantiers n’est pas la même.

Dans des opérations entre opérateurs aux caractéristiques similaires, les difficultés sont de plusieurs ordres : se projeter dans l’élaboration d’un nouveau projet, d’une nouvelle organisation et de nouveaux processus opérationnels qui ne peuvent être la duplication de l’une ou l’autre des situations précédentes. Chacun peut être amené à défendre ses caractéristiques, mettre en avant ses savoir-faire, promouvoir ses outils. La prise de distance et l’ouverture à d’autres modes de fonctionnement nécessitent :

  • Une mise à plat de l’existant pour mieux comprendre les réalités de(s) autre(s) partenaire(s),
  • Un travail de scénarisation de schémas organisationnels nourris de la comparaison avec d’autres organismes de taille similaire à celle résultant de la fusion,
  • Un arbitrage clair, avec un dialogue nourri entre les structures,
  • L’identification des atouts et limites des différents schémas et la recherche d’options nouvelles.

L’association des équipes se fait à deux niveaux : la déclinaison d’une organisation cible et la finalisation des processus opérationnels.

Une attention particulière à la conduite du changement, à l’écoute des collaborateurs, à la constitution de moments collectifs et à la communication permet de mieux se connaitre, de réduire les écarts de perception et de représentation, de se projeter positivement dans ce qui rapproche.

Dans les opérations réunissant des organismes aux caractéristiques très différentes il s’agit le plus souvent d’intégrer des équipes à un cadre organisationnel préexistant. Cela peut être l’occasion d’enrichir l’organisation en y introduisant de nouvelles pratiques parfois plus agiles et innovantes. Les salariés de l’entreprise « intégrée » font le plus souvent preuve de réalisme quant aux écarts de situation. Ils voient dans le projet une occasion de pérenniser l’entreprise, d’ouvrir de nouveaux débouchés, de mieux remplir leur mission, de disposer d’un cadre social plus nourri. Ils sont attentifs aux signes qui marquent le respect et la prise en compte de leur réalité (son histoire, sa culture, ses savoir-faire). S’autoriser des adaptations au schéma d’organisation permet de construire une intégration progressive. De même l’accompagnement des équipes doit se concrétiser par l’écoute des collaborateurs, la préparation de l’intégration des équipes, leur accompagnement, l’apport de réponses précises aux questions posées (conditions de mobilité, nouveau cadre social, formation).

2.     La constitution de groupes de logement social via la création de sociétés de coordination

Le regroupement s’opère aussi via de nouveaux dispositifs comme la constitution de société de coordination.

La création d’une société de coordination concrétise la volonté de bailleurs sociaux de « faire groupe ». A cet effet, la loi lui impose la réalisation de missions obligatoires, notamment l’établissement de cadres stratégique patrimonial et d’utilité sociale communs à tous ses actionnaires, le contrôle de gestion, l’organisation de la gestion des ressources financières, l’établissement d’une politique technique commune, d’une politique d’achat, d’une identité visuelle et d’une politique de communication. La société de coordination a également pour mission d’organiser la soutenabilité financière du groupe. A cet effet, les partenaires fixent des ratios qu’ils s’engagent à respecter dans leur gestion.

Par ailleurs, à la demande de ses actionnaires la société de coordination peut exercer des compétences dites optionnelles et effectuer dans ce cadre des prestations de services sur une large palette d’activités.

Au moins 40 projets sont en cours d’élaboration. 111 organismes sont concernés pour près de 850.000 logements gérés. Cette nouvelle forme va prendre dans les prochains mois une dimension importante au sein de la profession. De nombreuses configurations se retrouvent sur le terrain à différentes échelles : nationale, infrarégionale, entre agglomérations, à l’échelle d’une l’agglomération.

Les partenaires doivent élaborer un projet commun, définir comment fonctionner ensemble, les décisions à prendre à leur échelle et celles à partager, leur gouvernance, leur organisation pour exercer les compétences obligatoires et éventuellement optionnelles, concevoir les projets communs.

Les sociétés de coordination vont vraisemblablement se développer en plusieurs étapes :

  • Une première étape de constitution vise à remplir les obligations légales en se centrant sur les compétences obligatoires. Elle nécessite de mieux se connaitre, de partager les informations sur les situations organisationnelles et financières, de s’accorder sur la gouvernance à mettre en place, de définir les grandes lignes du projet stratégique, d’envisager les modalités d’organisation des compétences obligatoires, de retenir quelques projets mobilisateurs pour le Groupe. Cette première étape a peu d’impacts sur les équipes et mobilise plutôt les gouvernances et les directions générales.
  • Une deuxième étape devrait permettre d’aller plus loin dans la mutualisation de compétences pour bénéficier d’effets leviers : optimisation des coûts, montée en expertise, exercice de nouvelles activités.

D’ores et déjà l’élaboration de ces projets nécessite une réflexion approfondie sur la gouvernance et les processus décisionnels : faire groupe c’est effectivement remettre en question les modalités de décision classiques pour les partager, c’est ouvrir de nouvelles modalités de management stratégique et opérationnel,… Ces évolutions exigent de disposer d’un projet qui a du sens, une conception du métier, une ambition et des valeurs partagées, des relations de confiance fondées sur la transparence des informations et des projets.

Le mouvement de recomposition modifie profondément le paysage des organismes. 10 grands réseaux ou opérateurs regroupent la quasi-totalité des ESH, les offices se regroupent par le biais d’opérations de fusion ou de sociétés de coordination. Des formules regroupant ESH et OPH dans le cadre de société de coordination se développent. Certains optent pour un changement de statut pour élargir le champ des possibles en matière de regroupement.

Quelle que soit leur forme ces projets de regroupements sont confrontés à de nombreux défis : réussir les opérations et embarquer les équipes dans des projets porteurs de sens et respectueux des identités antérieures ; conserver une capacité de dialogue stratégique et d’action opérationnelle au plus proche des territoires et des élus qui voient ces mouvements avec inquiétude parfois et interrogations souvent ; concilier agilité, adaptation au plus proche du terrain, puissance d’action et efficacité opérationnelle ; développer fluidité et réactivité des processus décisionnels dans des cadres organisationnels plus larges ;… autant de chantiers en cours et à venir.

Nous contacter :
Christophe PALLOT, Directeur Stratégies et Transformations
christophe.pallot@habitat-territoires.com

HTC

HTC

Découvrez également

ID’Actu

Prescrire les bons produits et services avec le catalogue de la Sélection Hlm

26 / 11 / 2020

Depuis près de 40 ans, la Sélection Hlm accompagne les organismes dans leurs opérations de prescription. Construction, rénovation, entretien ou gestion du patrimoine, ce sont chaque année une quinzaine de chapitres passés en revue par les équipes HTC pour vous conseiller sur les solutions les plus adaptées à l’habitat social. Des solutions approuvées par un […]

lire la suite
ID’Actu

Gestion des sinistres immobiliers

19 / 11 / 2020

Savez-vous que votre assureur peut résilier votre contrat au motif que vous avez trop de sinistres ? Aux yeux d’un assureur, un bailleur assuré est un risque. Et, bien que la prime d’assurance initiale soit établie sur la sinistralité déclarée par le bailleur, lorsque le risque devient trop grand, la hausse des primes ne suffit […]

lire la suite
à la une

Crise sanitaire et impayés, vigilance !

16 / 11 / 2020

A la suite d’une année particulière, les conditions socio-économiques des locataires du parc social, comme des Français, se sont grandement fragilisées. La gestion des impayés se retrouve directement impactée. Début novembre, un rapport sur le logement remis dans le cadre du projet de finances 2021 estimait que les impayés s’étaient stabilisés autour des 100 millions […]

lire la suite
ID’Actu

Covid 19 – HTC reste à vos côtés pour vous accompagner dans ce nouveau confinement

05 / 11 / 2020

Nous avons mis en place toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de nos collaborateurs et avons à cœur de garantir la meilleure continuité de nos prestations sur les projets que nous accompagnons dans vos organismes. Soyez assurés de notre disponibilité et de notre engagement à vos côtés. Nous contacter : contact@habitat-territoires.com

lire la suite
ID’Actu

Les stratégies SI dans le cadre de la réorganisation du tissu des organismes Hlm – Repères n° 72

03 / 11 / 2020

Comment réussir la convergence des systèmes d’information dans le cadre de rapprochement entre organismes de logement social ? Cette étude propose un contenu très opérationnel, facilement transposable aux cas particuliers. Elle s’est appuyée sur l’expérience de bailleurs ayant déjà vécu un tel projet. La convergence des systèmes d’information est un chantier essentiel au succès des […]

lire la suite
ID’Actu

Régularisation des charges locatives : de la structuration à l’optimisation

21 / 10 / 2020

Vous êtes en retard sur vos régularisations de charges ? Vous envisagez un rapprochement avec un autre organisme ? Vous avez fusionné et le processus de régularisation des charges n’a pas encore été unifié ? Un nouveau projet d’entreprise prévoit une collaboration plus transversale entre les métiers de l’immobilier, de la gestion locative et les fonctions […]

lire la suite
ID’Actu

Objectiver vos loyers et optimiser vos recettes Pourquoi et comment utiliser les leviers NPL et ordonnance loyer ?

14 / 10 / 2020

Après la réduction de leurs moyens occasionnée par la Loi de finance 2018, les bailleurs sociaux sont à la recherche de nouvelles recettes : vente, diversification d’activité… et réfléchissent à l’évolution de leur modèle économique. Dans cet objectif, l’optimisation des recettes de loyer constitue un impératif alors que dans le même temps, des pressions à […]

lire la suite
ID’Actu

Améliorer la qualité de livraison et de mise en exploitation de vos opérations de construction

01 / 10 / 2020

La qualité de la livraison des opérations et de leur mise en exploitation constitue un objectif majeur de la maîtrise d’ouvrage. Elle impacte directement : La satisfaction des locataires, La confiance des partenaires et l’image de marque du bailleur, L’efficience des modalités de gestion ultérieures des programmes, L’optimisation des budgets d’entretien. Comment réinterroger votre organisation […]

lire la suite
ID’Actu

Mieux acheter, est-ce possible ?

25 / 09 / 2020

Dans un contexte de contraintes économiques croissantes et d’exigence sur l’achat responsable, comment sécuriser les achats publics tout en optimisant leur qualité et leur coût ? quelles stratégies adopter ? quels réels leviers d’action pour les bailleurs sociaux ? Habitat & Territoires Conseil vous propose de tester en quelques clics la maturité de votre organisme sur son rôle […]

lire la suite
ID’Actu

Les impayés : trouver des solutions face à des risques de précarité plus forte

22 / 09 / 2020

Dans cette période de tension économique pouvant fragiliser les ménages, les bailleurs sociaux redoublent d’efforts dans la gestion des impayés. Pour eux, il s’agit autant d’assurer un maintien de la situation économique de la structure que de renforcer les dispositifs d’accompagnement des locataires en situation difficile. Dans ce contexte, les équipes en charge du recouvrement […]

lire la suite
restez informé de l’actualité, inscrivez-vous

ID’HTC, la News

Vous avez une idée d’article à proposer ? N’hésitez pas !

envoyer un Mail